Sujet "Pubs du mois" sur le Forum
forum.musiquedepub.tv
Derniers articles du blog
blog.musiquedepub.tv
Derniers commentaires sur le site

Zik & Pub : bilan 2009 par C-H. de Pierrefeu

janvier 2010

Zik & Pub 2009 :

Bilan Annuel de l'Utilisation des Musiques Préexistantes par la Publicité Française en TV (édition 2009)

 

« Récup' tous azimuts »

Il ne saurait être de bonne entame d’une nouvelle année musicalo-publicitaire sans l’immuable et tant attendu abécédaire du BAUMPPFT 2009, Bilan/Rétrospective de l’année écoulée. En 2009, peu de neuf et un millésime nettement placé sous le signe de la récup’ tous azimuts

 

A comme Apple

La Marque à la pomme, leader mondial du bon gout musical depuis le silence de Levi’s, s’est montré moins pertinente en 2009 dans ses choix musicaux :

-des artistes anecdotiques déjà oubliés (Broadcast 2000),

-des groupes déjà consacrés (Franz Ferdinand),

-du poppy convenu (Matt Costa),

-et 2 bonnes trouvailles (miss Li & Tommy Sparks) mais pas de quoi fouetter un chat !

Apple s’est fait challengé par d’autres marques hi tech  (net, jeux vidéos):

Ebay (Empire of the sun/Black kids), PSP (Late of the pier), Xbox (The Big Pink)

 

A-bis comme Archétypes de Musique de Pub

2 styles musicaux résument bien le discours publicitaire ambiant de 2009 « greenwashing + positivité anti morosité » :

-folky/féminin/léger/doux/fragile/organique (Lisa Mitchell, Emilie Satt…)

-poppy/entrainant /optimiste (Tahiti boy, Eldia, H.Coltman, M. Costa…)

 

C comme Come Backs inattendus de revenants:

-Hugo Boss élément révèle un nouveau talent prometteur :Moby:

-Opel/The Verve: ça s’en va et ça revient !

-L’Artisanat ressuscite Wim Mertens de l’école dite néo classique qui faisait fureur dans les 90’s

 

C comme Controverses

-On ne va pas revenir sur l’efficacité incontestable (Effie/Guiness book…) du cas d’école Evian. En revanche, on peut légitimement s’interroger sur la véritable plus value apportée par le cover de Dan the Automator (producteur en vogue) si proche de l’original (Sugarhill Gang)

-Meilleure bande son du Cristal festival attribué à « waves » de Camille pour Perrier, comprenne qui voudra (ou qui pourra !)

 

C comme Coqueluches de la pub

Ting Tings (3)

Rinôçerose (3)

Camille (2)

VV Brown (2)

Yuksek (2)

E.Morricone (2)

Nina Simone (2)

 

F comme FM 80

Aie, ouille, les plus beaux fleurons du hard FM et du prog FM 80’s ont repris du service :

Allianz ressuscite Yes et le Cornetto de Miko, Foreigner.

Asia, Boston et Def Leppard ont donc toutes leurs chances pour 2010!

 

D comme Démarque

C’est toujours curieux ces coïncidences troublantes, ce que les Anglos saxons appellent pudiquement des soundalikes ! Celle qui a le plus fait causé d’elle dans le landerneau de la synchro fut incontestablement la musique « dite originale » de la bande son du film YSL Parisienne avec Kate Moss qui rappelait furieusement le « I feel you » de Depeche mode. Toujours dans le monde du luxe, qui ne goute guère habituellement les contrefaçons, les cordes de la bande son « dite originale » du dernier Hediard de Noël n’étaient pas sans évoquer le suavissime « Lujon » de H. Mancini


D comme Décalage

Certaines Pubs se sont heureusement affranchis du diktat de la mode (qui par définition se démode) et de la tyrannie de la redondance et nous ont rappelé opportunément les bénéfices quasi « postmodernes » de la carte du décalage, de la surprise et de l’inattendu, procédé qui paradoxalement fut très loin d’en faire des pubs « old school » :

-Prada (l’eau ambrée) nous fait le coup du contrepied avec un instru rock n roll

-Hugo boss joue également la carte du rock n roll (Guess Who)

-Toyota surprend avec un délicieux Free Design de derrière les fagots

-et pour la bonne bouche, Vittel nous emballe avec l’ultra fresh « oua oua » hawaiien, (mon chouchou perso de la cuvée 2009)

 

E comme Enigme (ou Interrogation perplexe) :

Rapport cout/efficacité, qu’est ce qui a bien pu justifier le choix de « drive my car » des Beatles (version Hot Rats) pour Hugo Boss ?

 

F comme frometons :

Caprice des dieux/ « Just the two of us»

St Agur / « Killing me softly »

Pas de quoi en faire un fromage, certes, mais c’est peu dire que ces deux Pubs n’ont pas réellement rendu hommage a la coolitude de ces deux oldies/goldies soul

 

H comme Hype

Phénomène amplifié par le buzz de la toile qui a tendance à déformer, parasiter le jugement critique.

Une bonne musique, ou jugée comme telle par les medias qui font l’opinion, est elle nécessairement une/la bonne musique de pub ? Par exemple, le Grizzly Bear sert il au mieux les intérêts de la pub Peugeot 5008 ?

 

I comme Institutionnel

Année de crise qui aura généré son lot de communication de marques aux musiques prévisiblement académiques dites corporate, qui sont à la musique ce que la langue de bois est a la communication : (Orange /L.Einaudi, Artisanat/ W.Mertens, Carrefour/ G.Santaolalla)

 

J comme Jingle/logo sonore

Méthode pavlovienne, héritée de la réclame radiophonique, qui consiste à plaquer sur une campagne un court extrait « jingleisé » d’un standard, absolument non justifié par une exposition préalable, avec alerte et signature mémorisables et identifiables.

Le meilleur exemple cette année fut sans conteste les riffs de Yes pour Allianz

 

P comme Parfum

Question existentielle sectorielle: utiliser un bon vieux standard dans sa version originale : (Armani “idole” / Nina Simone, Chanel n°5 / Billie Holiday) ou revampée : (Cacharel “scarlett” / the Cure, Chanel “allure”/ Marvin Gaye, Guerlain « idylle » / « singin’ in the rain ») ?

 

R comme Récup’

Recyclage a tous les étages en 2009 :

-des Titres/Artistes révélés par Apple (Ting Tings, Caesars ) sont joyeusement repompées par d’autres marques (Fanta & Vivelle, Renault)

-Les inévitables standards multi recyclés : «sunny » (4), « happy together » (4), « fais comme l’oiseau » (3), stop » de sam brown (2) « la vie en rose » (2)….

-des « hits indé » peuvent resservir plusieurs fois : “chupee” de Cocoon utilisé à la fois par Taillefine et Peugeot Tepee ou « beautiful day » de Venus (Le Figaro/Peugeot 3008) , « say aha » de Santigold (Samsung/Peugeot 206) ou bien encore « heaven » de I monster (Mc Do/Cidil)

Le plus cocasse de ces carambolages toujours fâcheux étant « asturias » d’Albeniz initialement choisi par Email Diamant et revisité/remixé par YSL (film avec V.Cassel) bonjour l’association inconsciente !

-Grand classique, cette année les B.O de film ont été comme d’habitude mises a contribution : (Ghostbusters, Beetlejuice , Arizona dream, Le bon, la brute…,Brokeback mountain, Le renard et l’enfant, un éléphant ça trompe…, ou les B.O. de séries TV (Mad men)

-standards purement statutaires car non justifiés par la création :Weezer, Inxs, « beggin’ »…

 

S comme Sagas

Celle des lip synch du Crédit Agricole s’est essoufflée (everybody needs somebody…),

A que celle d’Optic 2000 s’est bien maintenu (le bon temps du rock’n’roll, jusqu’a minuit)

Et Une nouvelle a fait son apparition, celle de Nescafé (Psyché rock, Ennio Morricone, J.Brown)

 

V comme Vieux pots

Quoi de mieux qu’une bonne vieille rengaine patrimoniale :

-Panzani avec « félicie aussi »

-Vahiné avec« elle vendait des p’tits gâteaux » (ancien code sonore)

 

Petit message final pour parodier la Pub Canal + (« the closet »):« NEVER UNDERESTIMATE THE POWER OF A GREAT MUSIC »

Happy New Ear!

CH2P         

Charles-Henri de Pierrefeu

-Head of Advertising-

@ Universal Music Vision

 UNIVERSAL MUSIC PUBLISHING FRANCE


Toutes les interviews

Liste de diffusion

Services web

Souscrivez à notre flux RSS Devenez fan sur notre page Facebook!

PageRank Actuel

musiquedepub.tv | forum | blog | mobile | rss | programme | guide | interviews
Audience actuelle : 30 publivores connectés dont 1 sur cette page - Audience totale : compteur publivores
Copyright © 1999-2012 : Yann Savary. Tous droits réservés.
Réalisation : Olivier Maréchal Aillas.net